logo ird

L’IRD, Institut de Recherche pour le Développement, a mis en place fin 2019 deux sites web pour mieux gérer les données scientifiques produites sur et pour les pays des zones tropicales et méditerranéennes : DataSuds et IRD Data. Ces sites sont le fruit de la collaboration de documentalistes, informaticiens, juristes, chargés de communication et de valorisation de l’institut.

DataSuds (https://dataverse.ird.fr/) est un entrepôt de données construit avec l’outil ouvert et gratuit Dataverse, produit par l’Université d’Harvard. Les scientifiques de l’IRD et leurs partenaires peuvent y déposer leurs jeux de données pour les gérer, les préserver, les diffuser et les valoriser en facilitant leur identification et leur citation.
Il permet par exemple une gestion fine des rôles et permissions par les scientifiques, attribue des DOI aux jeux de données, autorise différents modes d’accès aux données, gère l’historique des versions et est moissonnés par les différents moteurs de recherche.
DataSuds vient compléter les dispositifs d'accès aux données scientifiques existants que sont les observatoires, les grandes infrastructures de recherche et les autres entrepôts de données nationaux et internationaux, thématiques ou généralistes.
Sa mise en place a donné lieu à la création d’un réseau de référents et administrateurs et à l’organisation d’actions de formation et d’information sur la gestion des données.

image ird 2

IRD Data (https://data.ird.fr/) a été mis en place dans ce cadre. Ce site support propose en effet un ensemble d’informations, de recommandations et de services sélectionnés pour mieux gérer, publier et utiliser les données scientifiques, avec un focus sur l’utilisation de DataSuds.
Il aborde entre autres les Plans de Gestion de Données, la documentation et la sauvegarde des données, le cadre juridique, le choix d’un entrepôt, les data papers, la recherche et la citation des données
IRD Data est conçu comme une porte d’accès : ses pages synthétiques et actualisées renvoient sur les autres sites d’information francophones existants sur le sujet.

Au-delà de la gestion des données de la recherche à l’IRD, ces deux sites internet ouverts à tous visent à promouvoir la science ouverte pour le développement.

Pour en savoir plus : Contact Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

colloque IRD Dakar

Grâce au soutien de nombreux financeurs dont le projet MUSE, l’IRD, le CIRAD et l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) ont organisé, sous le patronage de l’Unesco, le premier colloque international consacré à la science ouverte en Afrique subsaharienne francophone, du 23 au 25 octobre, à Dakar (Sénégal).
Ce colloque a abordé à la fois le libre accès aux publications et la gestion et l’ouverture des données de la recherche au Sud.

Il a réuni 150 participants issus de 16 pays, dont 10 pays d’Afrique subsaharienne.
Spécialistes de l’information scientifique (40%), gestionnaires de données (20%), chercheurs (20%) et étudiants (20%) ont échangé sur les enjeux et les dynamiques actuelles.
Les institutions les plus importantes du domaine étaient représentées, gage du développement de la science ouverte sur le terrain, après le colloque.

Après une journée d’ateliers très participatifs, les trois demi-journées de conférences et de débats très instructifs ont abouti à la rédaction d’une Déclaration pour le partage et l’ouverture des données de la recherche pour le développement durable (http://doi.org/10.5281/zenodo.3529679 ).
Un dispositif de signature de la Déclaration sera bientôt mis en place pour les organisations qui ont participé au colloque.

Pour en savoir plus, vous trouverez, sur le site https://opensciencesud.sciencesconf.org/ :

  • le programme du colloque,
  • la déclaration finale
  • la vidéo de la séance inaugurale
  • les supports de la plupart des ateliers et des communications
  • les résumés des ateliers, des posters et des retours d’expérience
  • Et, depuis le 13/11, le compte-rendu synthétique du colloque

 participants colloque IRD

Le prochain webinaire du groupe Open Access Languedoc Roussillon (OALR) se tiendra le mardi 10 décembre 2019 de 14h à 15h.

Cette conférence interactive sera consacrée à une initiation à la gestion des données de la recherche.

 Pourquoi gérer les données de recherche ? Dans quel cadre juridique ?

Quels sont les outils utiles à une bonne gestion des données ?

Où publier ses données ?

Comment trouver et réutiliser des données ?

Autant de questions auxquelles ce webinaire a pour objectif de répondre.

 

Pour vous inscrire, il vous suffit de vous "créer un compte" à l'adresse suivante : https://eva.livee.io/introdonnéesderecherche

Ne tardez pas à vous inscrire,le nombre de places est limité aux 100 premiers inscrits.

Groupe Open Access Languedoc-Roussillon

Le prochain webinaire du groupe Open Access Languedoc Roussillon (OALR) se tiendra le mardi 01 octobre 2019 de 14h à 15h.
Cette conférence interactive sera consacrée aux "droits et devoirs du chercheur en matière de publication en open access".
Qu'apporte la loi pour une République numérique aux chercheurs qui souhaitent publier en open access?
Comment connaître la politique des éditeurs en matière d'open access?
Quelles seront les obligations qui s'appliqueront aux publications issues de recherches financées?
Pourquoi et comment un nombre croissant d'établissements obligent leurs chercheurs à publier en open access?

Autant de questions auxquelles ce webinaire a pour objectif de répondre.

Droits et devoir du chercheur

Pour vous inscrire, il vous suffit de vous "créer un compte" à l'adresse suivante : https://eva.livee.io/droitsetdevoirsOA
Ne tardez pas à vous inscrire, le nombre de places est limité aux 100 premiers inscrits.

numba bandeau

NumBA, la bibliothèque numérique du Cirad en agronomie tropicale a été inaugurée le 4 avril 2019. Créée dans le cadre du dispositif Gallica marque blanche en partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, NumBA donne actuellement un accès libre et gratuit à 5000 documents rares, revues, photographies, cartes, ouvrages, issus des collections patrimoniales du Cirad de la fin du 19ème siècle jusqu'au milieu du 20e siècle.

Ces documents éclairent le passage d’une approche économique, technique et éducative de l'agriculture dans les anciennes colonies françaises, l’agriculture coloniale, à une discipline scientifique pour le développement des Pays du Sud, l’agronomie tropicale.numba prems

Toutes les publications écrites ou co-écrites par les enseignants-chercheurs d'UNÎMES, et publiées sur l'archive ouverte HAL sont accessibles sur la page dédiée « Production scientifique »

flux unimes 2

Vous pouvez les trier par type de publication, laboratoire, nom du chercheur, mots du titre, année de publication, grâce à des filtres développés par nos collègues de la DSI.

 Par défaut, les documents s’affichent par date de publication, les plus récents d’abord.

Publier, c’est bien, mais le faire savoir, c’est mieux !

L’Université de Nîmes, créée en 2007, a ouvert début 2016 sa collection "Université de Nîmes" au sein de la plateforme nationale d’archives ouvertes HAL (Hyper articles en ligne).

Cette collection pluridisciplinaire donne accès à plus de 600 signalements et/ou articles en texte intégral. Elle permet aussi de promouvoir les travaux de recherche menés à l’Université de Nîmes et  de contribuer à la Science Ouverte.

L’enrichissement de cette collection s’appuie sur la formation et l’accompagnement des chercheurs et doctorants et sur une forte incitation pour qu’ils déposent leurs travaux : articles, communications, chapitres d’ouvrages, posters et brevets sont recevables dans HAL.

 

 

Membres

footer um footer upvm3 footer unimes footer UPVD footer CNRS agropolis international maison des sciences de l'homme sud biu montpellier

 

Financeurs

logo comue logo region